Vieux Colombier

Vieux Colombier

Pas si vieux !

Créé en 1913 par Jacques Copeau, le théâtre du Vieux-Colombier est une des salles de spectacles mythiques de la capitale et de surcroit du 6e arrondissement où il se situe… dans la rue qui lui donne son nom. Utile pour attirer, à l’époque, comme aujourd’hui, les badauds. Classé monument historique depuis le 4 janvier 1978, cette institution a vu passé en son sein nombre de figures des arts et de la pensée du siècle écoulé. Comme Jean-Paul Sartre, en 1944, qui y donna la première de Huis-Clos, pièce maîtresse de l’œuvre de l’écrivain et philosophe existentialiste ou encore Antonin Artaud qui y donna une conférence devant une salle où figuraient notamment Pablo Picasso, Georges Braque, André Gide, André Breton ou Albert Camus. On y joua aussi des pièces incontournables comme Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller. Avant cela, dès les années 20, le Vieux-Colombier fut à la pointe du cinéma d'avant garde avec Charlie Chaplin, Abel Gance ou encore Jean Renoir. Haut lieu de la culture de son temps, le Vieux Colombier tient aussi sa réputation pour le jazz New Orléans joué dans ses caves par Sydney Bechet, Claude Luter ou encore Boris Vian. Pourtant au tournant des années 70/80, l’institution doit fermer avant d’être inscrite à l’inventaire des monuments historiques (1978) puis de renaître de ses cendres en 1993. A partir de cette date, le Théâtre du Vieux-Colombier devient la deuxième salle de la Comédie-Française. On y joue, dans un lieu à nul égal dans la capitale fait de boiseries, de velours, et de ce supplément âme, Samuel Beckett, Eugène Labiche, Luigi Pirandello, Molière ou encore Paul Claudel.
Mon royaume pour un strapontin !

Théâtre du Vieux-Colombier
21, rue du Vieux-Colombier
75006
Paris