Pour les rendez vous d'estimation et visites d'appartements, retrouvez toutes les mesures prises par Junot sur notre page dédiée >

L'IMPACT DU COVID-19 SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER PARISIEN

L'IMPACT DU COVID-19 SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER PARISIEN
L'année 2019 a été une année record pour l’immobilier avec plus d’un million de transactions immobilières réalisées à l’échelle nationale accompagnées de hausses de prix soutenues.

Le premier trimestre 2020 a été aussi dynamique que prévu. En effet, nous étions à un niveau historique avec un prix moyen de vente atteignant 15 348 €/m² chez Junot au premier trimestre 2020. 



L'IMPACT DE LA CRISE DU COVID-19 SUR L'OFFRE ET LA DEMANDE


À ce jour dans ce contexte de crise sanitaire sans précédent, on peut dire que le marché immobilier est suspendu : il est en effet impossible d’organiser les visites d’appartements et de concrétiser les nouvelles transactions, sauf cas exceptionnels. Cependant, les acheteurs continuent à montrer de l’intérêt pour les biens présents sur le marché et les ventes conclues avant le confinement sont maintenues grâce au travail de nos équipes et d’une partie des notaires qui continuent à signer les ventes en signature tournante ou digitale.


La durée du confinement et ses effets sur l’économie réelle et financière vont être déterminants pour le marché de l’immobilier. 


La plus grande interrogation est la suivante : quel va être l’état de la demande ? Elle peut être influencée par plusieurs facteurs : la psychologie des acheteurs et leur solvabilité, d'autant que les taux d’intérêts pourraient quant à eux être portés à la hausse dans le sillage du coût de la dette souveraine et de la possible montée de l’inflation liée à la création monétaire massive en cours.


Pour l’offre, notamment en matière de résidences principales parisiennes, le facteur psychologique est majeur et tout dépendra des anticipations des acteurs : vendre tout de suite avant que les prix baissent ? Attendre que la situation revienne à la normale ? La seule certitude réside dans les projets de vie « obligatoires » qui devraient suivre leur cours quel que soit le contexte. Cependant, les projets de « confort » sont quant à eux dépendants de la conjoncture et des anticipations.



L'IMPACT DE LA CRISE DU COVID-19 SUR L'ÉVOLUTION DES PRIX 


C’est la question principale et elle dépend des facteurs évoqués précédemment :


  • Psychologie : Quelles seront les anticipations des acteurs économiques ? Le marché immobilier peut être auto-réalisateur.


  • Conjoncture et valeur refuge : L’immobilier est une valeur refuge en temps de crise, notamment lorsque les marchés financiers souffrent et que les placements alternatifs offrent peu de rendements ou des rendements négatifs. Mais il n’est néanmoins pas décorrélé du reste de l’économie et ce caractère de valeur refuge, qui pourrait soutenir les prix, n’est valable que si le reste de l’économie n’est pas trop durement impacté.


  • Offre & demande : À moyen terme, le prix de l’immobilier dépend de l’équilibre entre offre et demande et il nous semble que la demande est la plus à même de varier de manière importante dans un marché restreint et dense comme celui de Paris. Si la demande reste stable ou subit une légère baisse, alors les prix resteront stables pour les biens les plus recherchés et baisseront légèrement pour les biens avec défauts (bruit, manque de luminosité, étage élevé sans ascenseur, plan avec beaucoup de perte d’espace, mauvaise sectorisation pour les appartements familiaux...). Cependant, si on assiste à une baisse sensible de la demande alors une baisse générale des prix est à prévoir.


Quoi qu’il en soit des évolutions futures des prix et de la demande, il est certain que les vendeurs qui ont été interrompus dans leur projets de vente n’arriveront pas sur le marché avec des prix ajustés par rapport aux prix de l’avant Covid-19. Dès lors, c’est le marché, c’est-à-dire les acheteurs, qui répondront ou pas, à ces offres, entraînant en fonction une période de reprise ou d’ajustement.



LE MARCHÉ IMMOBILIER HAUT DE GAMME PARISIEN, UN MARCHÉ RÉSILIENT 

Le marché immobilier haut de gamme parisien n’est ni celui de Londres, ni celui du reste de la France. En effet, le marché immobilier parisien est particulièrement résilient par rapport à celui d’autres capitales mondiales car il est moins exposé à la volatilité des investissements internationaux. À Paris, les acquisitions réalisées par des non-résidents, certes en hausse ces dernières années, représentent moins de 10 %, là où elles peuvent atteindre jusqu’à 40 % dans une ville comme Londres.


Autre élément qui pourrait rendre la ville plus résistante, cette fois-ci par rapport à d’autres villes françaises : une grande partie des parisiens travaille dans le tertiaire, continue de travailler depuis la maison et touche un salaire. Ce sont autant d’acheteurs qui sont susceptibles d’être encore présents sur le marché et de vendeurs qui n’auront pas à solder leur appartement à la reprise.



   

   Par Sébastien Kuperfis, CEO

    Le 21 avril 2020


Voir les autres articles

Luxury Portfolio International

The full Global Luxury Real Estate Report - "Real estate demand from the wealthy"

Voir plus

Rencontre avec Sébastien Bouvron : Les tendances du marché locatif

Régulation de la location saisonnière, Brexit, digitalisation du secteur immobilier, attentes des locataires, comportement des propriétaires : rencontre avec notre directeur de l'agence JUNOT Location / Gestion.

Voir plus

BAILLEURS, LOCATAIRES, VOS QUESTIONS FACE AU COVID-19

Qu'est ce que le Covid-19 change concrètement ? 

Voir plus

les COOKIES



Nous utilisons des cookies, y compris des cookies tiers, à des fins de fonctionnement, d’analyses statistiques, de personnalisation de votre expérience, afin de vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et analyser la performance de nos campagnes publicitaires.

Vous pouvez accepter ces cookies en cliquant sur « j’accepte » ou cliquer sur « Paramétrer les cookies » pour gérer vos préférences.

Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences en vous rendant dans la section « Mentions légales » en bas de page du site junot.com.



ParamÉtrez vos cookies



Qu’est-ce qu’un cookie ?

Un cookie est un fichier texte susceptible d’être enregistré dans un espace dédié du disque dur de votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre navigateur. Un cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité du consentement qui n’excède pas 13 mois.

Vous pouvez accepter ou refuser les cookies listés, ci-dessous, via la case prévue à cet effet.

Vous pourrez à tout moment modifier vos préférences en vous rendant dans la section « MENTIONS LÉGALES » en bas de page du site beaumarly.com.

Cookie à des fins de fonctionnement du site (Obligatoire) Ces cookies sont nécessaires pour assurer le fonctionnement optimal du site et ne peuvent être paramétrés. Ils nous permettent de vous offrir les principales fonctionnalités du site (langue utilisée, résolution d’affichage, accès à votre compte, panier d’achat, liste de souhaits, etc.), de vous conseiller en ligne ou encore de sécuriser notre site contre les fraudes éventuelles.

Cookies à des fins d’analyses statistiques Ces cookies servent à mesurer et analyser l’audience de notre site (volume de fréquentation, pages vues, temps moyen par visite, etc.) ; et ce afin d’en améliorer la performance. En acceptant ces cookies, vous contribuez à l’amélioration de notre site.