Aux merveilleux

Aux merveilleux

Monts et Merveilleux
La Terreur terminée, sous le Directoire, Incroyables et Merveilleuses – jeunes hommes et femmes qui donnaient le ton après une période de l’histoire de France plus que funeste – lancèrent une mode où la dissipation et les extravagances étaient la règle. Les femmes donc, puisqu’il s’agit d’elles, portaient parfois des robes si légères et transparentes que le public en fut choqué. Près de deux siècles plus tard, Frédéric Vaucamps, Nordiste de souche, n’ayant rien contre l’aérien de ces muses, bien au contraire, décida d’honorer cette mémoire en donnant à sa boutique située dans le quartier du Vieux-Lille le nom « Aux Merveilleux de Fred »… pour y vendre des merveilleux, ces gâteaux typiques du Nord (et de la Belgique dans une recette avoisinante) faits de meringues légères – le lien est donc fait – enrobées de crème fouettée. Ce fou de pâtisserie les a revisités à sa façon avec nombre de déclinaisons, tout comme les cramiques (du Flamand Kramiek) qui sont d’adorables et goûtus petits pains briochés fourrés de raisins secs. Au rayon des Merveilleux, on n’a d’yeux que pour le Merveilleux dans sa version classique, mais le Sans-Culotte (meringue, crème fouettée au caramel enrobée de meringue cristallisée) ou le Magnifique (meringue, crème fouettée au praliné enrobée d’éclats d’amande et de noisettes caramélisées) possèdent de sérieux arguments. Tout comme le cramique au chocolat, notre préféré, qui fond dans la bouche et s’adapte parfaitement à un petit déjeuner en famille ou un brunch entre amis. D’ailleurs, le succès est aujourd’hui si grand que la maison est désormais aussi réputée en France (10 points de vente à Paris mais aussi à Nantes, Metz, Lille ou Saint-Omer) qu’à l’étranger (New York, Londres, Genève, Bruxelles et Knokke).

Aux Merveilleux
7, rue de Tocqueville
75017
Paris
0142278663
M° Villiers ou Malesherbes