Home Tour : Le pied-à-terre parisien de Garrow Kedigian

Au cœur du 9e arrondissement, dans le quartier de la Nouvelle Athènes, l’architecte d’intérieur américain Garrow Kedigian nous accueille dans son pied-à-terre parisien de 105 m². Actuellement disponible à la vente, cet appartement a été entièrement repensé afin de sublimer ses volumes et son cachet.

Quels sont les potentiels de l’appartement qui vous ont tout de suite plu ?

Dès que j'ai vu cet ancien hôtel particulier transformé en immeuble lors des travaux d’Haussmann, j'ai été séduit par son architecture et sa symétrie parfaite. En entrant dans l'appartement, ce qui m'a tout de suite frappé, c'est la hauteur des plafonds, cette symétrie omniprésente autour des fenêtres et la lumière qui inonde l'espace. C'est ce qui, selon moi, donne tout leur charme aux appartements haussmanniens.

Comment avez-vous repensé les espaces ?

Aimant recevoir du monde chez moi, j’ai souhaité agrandir le salon en le séparant de la deuxième chambre, créant ainsi un grand espace de réception. Pour accentuer cette sensation d'amplitude, j'ai installé deux miroirs de chaque côté, jouant avec la profondeur. Le salon s’étend désormais sur une surface de presque 40m², ce qui reste rare pour un appartement parisien. Quant à la cuisine-salle à manger séparée, cette pièce offre un contraste contemporain, apportant une touche de modernité à l'ensemble de l'appartement.

Comment définissez-vous la décoration de cet appartement ?

Je définis mon style comme étant éclectique, car j’aime nourrir mon inspiration de divers horizons tels que l’Asie, l’Art Nouveau ou encore les codes des anciens hôtels particuliers parisiens. J’accorde également une importance particulière à la couleur. À l'image de l'architecte Jean-Louis Deniot, je considère qu'un appartement reflète la personnalité de son occupant, et étant naturellement excentrique, cela se traduit par une sélection audacieuse de couleurs et de décoration.

 

Cet appartement rend également hommage à l'architecture et à la décoration des appartements haussmanniens du XIXe siècle, constituant ainsi un clin d'œil à leur élégance intemporelle.

Quelle pièce de cet appartement appréciez-vous particulièrement ?

J’aime le salon qui se distingue par de généreux volumes, trois grandes fenêtres et un plafond à plus de 3 mètres de hauteur. Malgré l'ampleur de la pièce, j’ai réussi à aménager des espaces préservés, véritables cocons intimistes.

Qu’est-ce qu’il vous plait dans le quartier de Saint-Georges ?

Pour beaucoup d'Américains, la carte de postale de Paris typique est la Rive gauche et Saint-Germain-des-Prés. Plus éclectique et vibrant, le 9e arrondissement offre une authenticité singulière grâce à son architecture, ses restaurants et ses commerces de bouches – un vrai esprit de village.

Découvrir l'appartement

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

home tour bonne nouvelle
Art de vivre
07.06.24
Fusion des styles et des couleurs dans le 10e
Art de vivre
07.06.24
Jordane Saget trace son destin
Photo famille Kuperfis
Art de vivre
01.06.24
Junot, une histoire de famille
Header
Art de vivre
30.04.24
Un havre de paix au cœur de l’île Saint-Louis

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?

Souhaitez-vous vraiment quitter la page ?